5 mythes autour de l’e-learning

2020 est une année particulière, le contexte sanitaire a soulevé beaucoup de questions. Le sujet du télétravail et de l’e-learning a été cette année au cœur de notre vie. L’e-learning a connu un essor important, malgré tout, beaucoup de personnes voient cette pratique, ce mode de vie d’un mauvais œil. Certains mythes et préjugés restent toujours ancrés dans les esprits. Découvrez un récapitulatif des 5 mythes autour de l’e-learning !

E-learning rime avec mauvaise qualité 

Beaucoup doutent de la qualité de l’e-learning. C’est comme toute chose, certains contenus sont de qualité et d’autres non. Il ne faut pas tomber dans le piège de stigmatiser l’e-learning de manière générale. Nous avons tous assisté à un cours ou une formation qui n’était pas de qualité. Parfois, la structure est en cause ou tout simplement le formateur dans le sens où, il n’est pas pédagogue et a du mal à transmettre son savoir. Que cela soit en présentiel ou en ligne, le problème vient la plupart du temps d’une structure, d’une organisation en général et non d’un moyen précis.

Néanmoins, l’e-learning se développe et se démocratise de plus en plus. La crise sanitaire a montré que tout le monde pouvait se reposer sur ce mode d’apprentissage et qu’au contraire, celui-ci proposait plus d’avantages que d’inconvénients. Aujourd’hui, il est facile de trouver du contenu de qualité sur Internet, mais aussi sur plusieurs plateformes d’apprentissage.

Aucune interaction avec le formateur

C’est un préjugé qui revient souvent, apprendre en ligne, c’est apprendre seul devant un écran. Pas vraiment, il y a parfois plus d’interaction en ligne qu’en présentiel. Certaines personnes sont plus à l’aise qu’en présentiel et osent prendre la parole afin de partager, échanger avec les autres participants et formateurs. De plus, l’échange est l’essence même de la formation en ligne. Un formateur a besoin d’échanger, car être devant un PC et être dans une salle n’est pas la même chose. Là où dans une salle, le formateur peut partager ses connaissances sans forcément attendre de participation en retour, devant son PC, il aura tendance à vouloir ressentir ce sentiment de réciprocité. Il doit être sûr que les participants suivent sa formation et que celle-ci prouve un intérêt à leurs égards. Apprendre en ligne peut aussi aider à former des communautés d’apprenants ou de collaborateurs. Il suffit de travailler sous forme de groupes et de placer l’échange au cœur de ces travaux. L’interaction et l’e-learning ne fait qu’un pour stimuler l’intelligence collective !

Les certifications en ligne ne sont pas reconnues par les entreprises

Faux ! Les entreprises reconnaissent de plus en plus les formations et certifications en ligne. Elles incitent même leurs équipes à se former d’un point de vue digital. Aujourd’hui, avoir une certification grâce à une formation en ligne s’avère être un réel atout sur votre CV. Citons par exemple les certifications Google, Google Analytics ou encore les certifications liées à des méthodologies de projet comme Prince2. Il est possible d’obtenir des certifications ayant une véritable valeur aux yeux des entreprises. Vous l’aurez compris, les certifications en ligne, c’est l’un des meilleurs moyens de se différencier des autres à l’heure actuelle !

Apprendre en ligne est facile

Malheureusement, nous aurions aimé que cela soit le cas. Apprendre en ligne est aussi « difficile » que d’apprendre en présentiel. Il faut garder une certaine concentration, mais de manière plus importante, une grande motivation ! Ce qui est intéressant avec l’e-learning, c’est le fait que plusieurs outils et moyens sont disponibles afin de rester motivé ! Apprendre en ligne demande beaucoup d’effort et de don de soi-même, peut-être plus qu’en présentiel.

La triche est omniprésente lors d’évaluations en ligne

En analysant bien, la triche peut se faire partout et sous plusieurs formes. Bien sûr qu’il est possible de tricher en ligne, mais il est aussi possible de contrer cet acte peu honorable. Aujourd’hui, plusieurs outils sont disponibles afin d’évaluer des apprenants en les empêchant de tricher. Que cela soit via une webcam, un partage d’écran, un timer, un questionnaire aléatoire, etc. Il existe beaucoup de moyens d’éviter la triche !Vous l’aurez compris, ces mythes sont à bannir de nos esprits. Tôt ou tard, l’e-learning deviendra une norme, surtout lorsque nous analysons l’évolution technologique et digitale de notre société !

L’e-learning et les méthodes de l’auto-motivation

C’est vrai que l’e-learning est un moyen d’apprentissage efficace et très demandé sur la base de ses avantages techniques et méthodologiques, mais comme tout autre moyen, on constate l’apparition de quelques problèmes en e-learning, dont celui de la motivation personnelle.

Le problème de motivation en e-learning

Contrairement à l’apprentissage traditionnel où les apprenants se rencontrent dans un lieu physique et peuvent entrer en contact direct avec le formateur, comme ils peuvent échanger des idées avec leurs collègues, l’e-learning n’assure que le contact direct avec une machine (ordinateur, mobile…etc).

Ce manque de communication humaine (face-à-face) en e-learning influence la motivation de l’apprenant de façon négative. Ce dernier se trouve seul devant une machine incapable de lui parler, de le voir ou de lui partager ce qu’elle pense.

Malgré les efforts investis par les programmeurs et les designers dans l’intégration des outils informatiques et des interfaces permettant d’assurer la continuité de l’apprentissage en ligne (la gamification par exemple), les apprenants montrent qu’ils sont toujours capables d’abandonner l’apprentissage et de quitter les plateformes e-learning à n’importe quel moment et en toute liberté.

Ce problème est dû à l’absence des relations interpersonnelles qui sont un élément très important en apprentissage.

L’auto-motivation est la solution !

Pour résoudre ce problème, il faut tout simplement cesser de compter sur les créateurs des plateformes e-learning, et commencer à faire un travail personnel sur soi pour garder sa motivation devant une machine.

Pour ce faire, les idées suivantes donnent un aperçu sur 4 méthodes efficaces et simples à adopter :

Les forums et les groupes d’apprenants : si le problème de la motivation est à cause de l’absence du contact direct avec les autres apprenants et les formateurs, il est possible d’y remédier par d’autres alternatives telles que le contact virtuel et les discussions en groupes d’apprenants inscrits sur le même cours. Cela permet d’éviter la sensation de solitude même quand on est vraiment seul.

La redéfinition des objectifs : l’une des principales causes de démotivation en apprentissage, c’est le manque d’objectif. Il est nécessaire de se rappeler à chaque fois de son objectif de départ, de se poser la question : pourquoi suis-je en train d’apprendre cela sur cette plateforme ? Ceci aide beaucoup à avoir une vision claire sur son but et ses motivations.

La participation aux challenges : les apprenants peuvent créer des petits challenges (ou objectifs à réaliser pendant une durée déterminée) et les partager entre eux sur les forums dédiés à la discussion ou sur les groupes virtuels. L’importance du challenge réside dans le fait qu’il motive l’apprenant à investir plus de temps et d’effort pour montrer qu’il est le meilleur. C’est en quelque sorte la création d’un objectif commun pour un groupe d’apprenants.

Le choix de la formation et de son planning : il est aussi évident qu’une formation intéressante attire plus de gens et présente peu de risques de démotivation, contrairement à une formation ennuyeuse. C’est pour cela qu’il faut bien choisir sa formation, et suivre un planning flexible et raisonnable, pour travailler librement durant les périodes convenables.

Et… la créativité aussi !

En plus de ces quatre méthodes, il revient à chaque apprenant en e-learning d’inventer la méthode qui lui est adaptée. Il ne faut pas oublier que la créativité et le changement périodique de la méthode de travail et de ses conditions sont importants pour ne pas se laisser attraper par la routine et l’ennui. Venez partager vos moments d’apprentissage sur le réseau social MyNuppio.

E-learning : comment suivre l’apprentissage de vos enfants ?

Nous avons tous remarqué que les enfants d’aujourd’hui sont nés dans un environnement conquis par les nouvelles technologies. Dès son premier âge, votre enfant commence à développer une certaine attirance envers votre téléphone mobile, votre tablette ou bien votre ordinateur personnel. À première vue, ce phénomène peut paraître inquiétant, mais si on l’analyse plus profondément, on dirait que c’est un avantage que nous pourrions exploiter pour améliorer les capacités intellectuelles de nos enfants.

Le e-learning est la solution

En effet, si votre enfant réussi à développer un penchant vers les nouvelles technologies que vous avez à la maison, c’est déjà une bonne preuve de sa volonté d’apprendre parce que c’est seulement par curiosité qu’il essaie de découvrir comment les choses fonctionnent.

La meilleure façon de guider la curiosité de votre enfant envers les nouvelles technologies, c’est de lui permettre de les utiliser, mais cette fois dans un cadre d’apprentissage bien structuré et sérieux.

En tant que parent, vous voulez toujours suivre l’apprentissage de votre enfant pour avoir une idée précise sur ses besoins, ses compétences et ses axes de progrès afin de le pousser vers la réussite. Mais, vous avez peut-être remarqué que l’école traditionnelle ne vous donne pas la possibilité de tout suivre de façon détaillée, car même si on peut vous parler de votre enfant, les informations fournies seraient toujours incomplètes. Que faire alors ?

Pour combler ce vide, vous avez toujours la possibilité de compléter l’apprentissage de votre enfant par le e-learning !

Suivre l’apprentissage de votre enfant grâce à l’e-learning

Contrairement à l’école traditionnelle, une plateforme e-learning vous permet d’exercer un contrôle exhaustif sur le contenu des matières enseignées à votre enfant, sur le déroulement de son apprentissage, sur ses compétences et ses lacunes…etc ; en plus de ça vous avez la possibilité de personnaliser les matières selon le besoin de votre enfant, comme vous pouvez aussi définir la méthode de son apprentissage selon le type d’intelligence qui est dominant chez lui.

Prenons un exemple :

Si votre enfant a développé une intelligence visuelle/auditive, vous pouvez lui fournir l’information sous forme de chanson/image/vidéo, afin de garantir les meilleurs résultats possibles. Remarquez qu’à l’école, il n’y a pas cet avantage, les enfants sont toujours obligés de travailler avec des outils qui ne sont pas tout le temps adapté à leurs types d’intelligence, ce qui diminue leur productivité de façon incroyable.

Les tests fournis par la plateforme e-learning vous permettent à leur tour d’être à jour avec l’évolution des compétences de votre enfant. En plus avec la possibilité de générer des statistiques et des rapports périodiques sur le déroulement de son apprentissage, vous serez capable de mieux comprendre ses attentes et ses besoins, et donc de fournir votre aide en fonction de ces variables.

Finalement…

On ne peut pas laisser un enfant seul devant son ordinateur ou son mobile et penser qu’on est en train de l’instruire. S’il n’y pas de suivi de son activité, il pourrait rencontrer des problèmes qui peuvent bloquer son évolution intellectuelle dans le futur. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de compléter l’apprentissage traditionnel de votre enfant par un autre apprentissage e-learning beaucoup mieux adapté et amusant.

4 évolutions autour de l’e-learning dans les prochaines années

L’e-learning se développe au travers de différents médias, on parle aujourd’hui de « digital learning ». Qu’en est-il de cette méthode d’apprentissage dans les prochaines années ?

L’e-learning se développe de plus en plus au travers de différents canaux. En effet, ce qui avant, était uniquement un moyen de digitaliser ses cours et formations devient de plus en plus une source d’innovation en matière d’apprentissage.

1/ Le jeu vidéo

En termes d’innovation, l’e-learning aspire à évoluer dans plusieurs domaines. Le monde du jeu vidéo par exemple, développe de plus en plus de jeux à caractère éducatifs. L’e-learning connaît de plus en plus de succès grâce au côté « gamification » exploitable, afin de rendre l’apprentissage ludique et amusant.

Aujourd’hui, peu de jeux vidéo sont à caractère éducatif pour adultes, mais de plus en plus sont en développement. Cela sera de plus en plus courant au fil des prochaines années. Actuellement, les jeux vidéo à portée éducative sont orientés pour les enfants. On voit aussi de plus en plus la présence de réalité virtuelle autour de l’apprentissage, nul doute que les casques de réalité virtuelle joueront un rôle très important dans le futur.

2/ Les applications mobiles

Cet apprentissage « ludique » et « amusant » est aussi retranscrit au travers d’applications mobiles permettant d’apprendre grâce à diverses fonctionnalités. Aujourd’hui, les applications mobiles sont bien plus présentes que les jeux vidéo.

De plus en plus d’applications permettent d’apprendre de manière plus ou moins différentes (quiz, catalogue de formation, micro-learning, etc.) et ce marché est en pleine croissance. D’ailleurs, Nuppio Learn vous proposera bientôt une application mobile inédite !

3/ Le social learning

Le social learning, c’est le fait d’apprendre au sein d’une communauté d’apprenants et formateurs. C’est un endroit où les deux profils se retrouvent et partagent leurs connaissances. Certains réseaux sociaux ont déjà commencé à pratiquer cette méthode d’apprentissage grâce à la notion de « groupes », comme Facebook ou LinkedIn par exemple.

Petit à petit, des réseaux sociaux prévus à l’apprentissage voit le jour et cela deviendra de plus en plus commun dans les années à venir. Nuppio Learn vous propose d’ores et déjà un réseau social éducatif, n’hésitez plus, venez apprendre en communauté !

Grâce au social learning, les apprenants et formateurs ne font plus qu’un et évoluent dans la motivation et l’entraide !

4/ L’adaptive learning

C’est LE mode d’apprentissage qui se développera de plus en plus dans les prochaines années. L’adaptive learning, c’est le fait de personnaliser l’apprentissage de chaque apprenant. Chaque donnée est collectée, analysée et permet d’adapter le contenu aux différents profils d’apprenants. L’adaptive learning se repose principalement sur des algorithmes d’intelligence artificielle qui calculent et adapte les ressources pour chaque individu.

A ce jour, Nuppio Learn met à votre disposition un assistant virtuel afin de personnaliser votre expérience d’apprentissage. Notre système d’adaptive learning vous permet d’échanger avec l’assistant virtuel et de bénéficier de ses recommandations. Comment ça marche ? Celui-ci analyse votre parcours, vos résultats, votre avancée dans les différentes formations et vous propose en retour du contenu vous permettant d’avancer et de mieux apprendre. C’est un réel compagnon d’apprentissage !

Comment digitaliser une formation ?

Il peut paraître simple de digitaliser sa formation aujourd’hui, mais il faut néanmoins respecter certaines règles. Avant tout, il faut savoir structurer son contenu, car une formation digitale ne se présente pas de la même façon qu’une formation présentielle. Il est donc important de structurer sa formation en créant par exemple, un sommaire court et précis, des grands axes (chapitres) et une partie liée à la pratique.

La pratique ! C’est l’élément à intégrer dans sa formation digitale. Que cela soit par le biais d’un quiz, d’exercices ou autres, il est important de faire participer les apprenants, surtout de manière motivante et ludique.

Notre conseil, c’est de créer des formations avec des objectifs à atteindre. Quitte à découper vos formations, il est plus intéressant de les découper et de les associer à des objectifs. Pourquoi ? Une formation longue et fastidieuse peut rapidement ennuyer l’apprenant, surtout s’il ne pratique pas. Créez une formation basée par exemple sur le chapitre ou thème n°1, intégrez le contenu à apprendre et un moyen de s’exercer. Le but est de récompenser l’apprenant en lui donnant un sentiment de réussite et d’évolution. Il faut voir cela comme une sorte de parcours, un mini jeu d’apprentissage.

Digitaliser sa formation, c’est aussi utiliser une solution adaptée. Les learning management system vous permettent aujourd’hui de digitaliser vos formations. Néanmoins, beaucoup d’entre eux vous permettent justement d’uniquement…digitaliser vos formations, ce qui consiste à mettre vos formations en ligne uniquement.

Heureusement, Nuppio Learn est là pour vous ! Nous vous permettons de digitaliser vos formations, de les structurer, de les rendre unique grâce à un système de gamification très complet.

Vous aurez la possibilité de découper vos formations, de les structurer, des créer des quiz, certifications et récompenses. Sans oublier que vous aurez la possibilité de paramétrer votre assistant virtuel qui se chargera d’accompagner vos apprenants lorsqu’ils auront besoin d’un repère !

Qu’attendez-vous ? Digitaliser sa formation n’a jamais été aussi simple grâce à Nuppio Learn !

L’e-learning dans le monde

En 2020, la part de marché qu’occupe l’e-learning à l’échelle mondiale est de plus de 190 milliards de dollars. D’ici 2025, cette part de marché devrait atteindre les 325 milliards de dollars.

Les Etats-Unis sont aujourd’hui les plus grands adeptes de l’e-learning. Ils représentent presque 40 % du marché mondial. En seconde position, nous retrouvons l’Asie en matière de taille de marché e-learning. Les pays comme l’Inde ou encore la Chine sont ceux qui investissent le plus dans l’e-learning.

En effet, le nombre d’apprenants ne cesse d’augmenter au fil des années. Par exemple, l’Inde en 2016, regroupait environ 1.6 millions d’apprenants. En 2021, le nombre d’apprenants indiens devrait atteindre les alentours de 9,6 millions. Dans les pays occidentaux, le marché de l’e-learning se développe de plus en plus. Sa croissance prend un peu de temps, mais augmente de manière importante chaque année.

En Europe, l’e-learning se démocratise de plus en plus et devient un élément indispensable de la formation. En France, la part des formations d’entreprises dispensées uniquement en présentiel ne s’élève qu’à 19 % ! En effet, 92 % des entreprises françaises ont adopté le blended learning. Dans le secteur public, 70 % des formations sont dispensées en blended learning.

Comme nous pouvons le constater, l’e-learning est aujourd’hui une partie importante de la formation. Les entreprises ou écoles ont de plus en plus recours à cette bonne pratique. Cela est d’autant plus compréhensible en raison des avantages que l’e-learning apporte :

  • Coût réduit
  • Formation ludique et motivante
  • Accessible partout, à n’importe quel moment et sur différents appareils technologiques
  • Gain de temps
  • Expérience de formation originale (gamification, certification, etc.)

L’e-learning dans le monde ne cesse d’évoluer, plusieurs technologies fusionnent avec cet outil comme l’intelligence artificielle, la réalité virtuelle et pleins d’autres. Il est sûr que dans un futur proche, les moyens mis à disposition autour de l’e-learning ne vont qu’augmenter tout comme le nombre de pays enclin à utiliser ce mode d’apprentissage.

L’e-learning en France

La grande mode du e-learning se démocratise depuis plusieurs années sur tous les continents dont l’Europe et plus particulièrement notre pays, la France. Mais qu’en est-il de l’e-learning en France ? Quelles sont les tendances et quelle importance donnons-nous à cet outil d’apprentissage et de formation ?

La France, à l’image d’autres pays, opte de plus en plus pour des formations en blended learning ou complètement digitales. L’utilisation de ces outils s’est démocratisée en entreprise de plus en plus afin de permettre aux salariés de bénéficier de formations motivantes et engageantes. 

Comme dans d’autres pays, les salariés de l’hexagone connaissent un manque de motivation et d’envie de se former lorsque les formations sont en présentiels et dénuées d’originalité. Le terme « formation » a souvent rimé avec ennui ou contraintes. Pourtant, lorsque celle-ci utilise des outils technologiques et se présente de manière ludique, la motivation des salariés se voit augmenter.

C’est pourquoi l’e-learning en France se développe de plus en plus autour de la gamification, rendant ainsi l’apprentissage et les formations ludiques, motivantes et engageantes.

Quoi de mieux que de proposer à un étudiant ou salarié de se former tout en étant récompensé pour sa détermination et sa motivation ?

La gamification permet aujourd’hui de rendre l’apprentissage motivant au travers de plusieurs éléments (badge, certifications, récompenses) et donne une autre dimension à l’e-learning.

D’ici quelque temps, la réalité virtuelle sera aussi une partie importante de l’e-learning rendant l’immersion et la gamification encore plus grande.

Aujourd’hui, l’e-learning se développe de plus en plus et nous voyons l’importance de cet outil de jour en jour.

La crise sanitaire actuelle a permis de voir d’un autre œil l’e-learning et permettra dans le futur de mieux se préparer.

En effet, l’e-learning a permis à une multitude d’entreprises d’assurer leur activité en télétravail durant le confinement.

L’e-learning connaît en conséquence une croissance importante en 2020.

Les 6 avantages de l’e-learning dans la formation en entreprise

Beaucoup d’entreprises ont commencé à utiliser les différents outils de l’e-learning dans la formation de leurs employés. Ce recours à la digitalisation de la formation professionnelle en entreprise peut être expliqué par de nombreux avantages offerts par cette dernière.

Alors quels sont les avantages de l’utilisation de l’e-learning dans les formations en entreprise ?

Une meilleure accessibilité à la formation

Contrairement à la formation en présentiel, la formation en e-learning permet aux employés de l’entreprise d’accéder au contenu sans aucune contrainte de temps ou de lieu. Cela facilite beaucoup la gestion de temps entre les heures de travail et les heures de formation qui pourrait être effectuée même dans un espace privé (à la maison par exemple).

Une formation mise à jour et de meilleure qualité

Les outils de l’e-learning permettent à l’entreprise de mettre à jour sa formation de façon adaptée à ses besoins périodiques. Cela permet de résoudre le problème de la formation inadaptée aux employés et aux attentes de l’entreprise.

L’e-learning permet à l’entreprise soit de diffuser son propre contenu de formation soit de choisir une autre option qui est la sous-traitance, et dans ce cas elle fera appel à des cabinets ou plateformes spécialisées dans la formation professionnelle, ce qui permet aussi d’augmenter la qualité de la formation. La direction des ressources humaines pourrait donc se spécialiser dans d’autres projets plus pertinents sans perdre le temps et l’énergie dans la préparation et la gestion des formations de façon répétitive.

Amélioration de la productivité des employés

Si les réunions de formation et les rencontres professionnelles au sein de l’entreprise sont pour la plupart des salariés une tâche fastidieuse à accomplir selon un planning et un contenu non adapté à tout le monde, l’e-learning vient pour résoudre ce problème.

La marge de liberté qu’il offre aux salariés leur permet de se former sans perdre beaucoup d’énergie et en garantissant un certain degré de motivation. Les formations actualisées et préparées par des spécialistes et des professionnels leur permettent aussi d’acquérir de nouvelles compétences et un savoir-faire.

Les simulations de problèmes et les études de cas

Les entreprises sont toujours capables de personnaliser le contenu des formations e-learning. Et pour mieux aider les salariés à apprendre des techniques nécessaires telles que la gestion des risques et la résolution des problèmes, elles peuvent créer des simulations de problèmes réels sous forme de challenges, ou même aller plus loin en proposant des récompenses pour les salariés les plus performants. Cela aidera beaucoup à évaluer le processus de prise de décision chez les salariés, et de comprendre comment l’améliorer. Les formations théoriques seules, ne peuvent rien montrer à ce sujet.

Des tests sous forme de jeux

Cet aspect est lié à la gamification. L’entreprise peut créer des tests personnalisés selon les besoins actuels, et puis demander aux salariés de les passer une fois par semaine, ou par mois, à condition qu’ils soient bien organisés et étudiés pour donner les meilleurs résultats. Un système de récompenses est aussi recommandé. On peut même imaginer des petits tests sous forme de jeux multi-joueurs, si nous désirons augmenter la motivation et la volonté d’investir plus de temps en formation mélangée au divertissement.

Un aspect financier avantageux

Enfin, on ne peut pas oublier que les coûts de la formation en entreprise constituent une charge très lourde à supporter pour la plupart des gestionnaires, c’est pour cela que l’e-learning offre une alternative à moindres coûts.

L’intelligence artificielle et l’e-learning

L’e-learning n’a fait que d’évoluer au fil des années. Ce qui avant était un simple moyen d’apprendre sur Internet est devenu aujourd’hui un outil à part entière offrant une multitude d’opportunités et de possibilités.

Les avancées technologiques ont permis d’apporter à plusieurs secteurs une réelle évolution en termes d’innovation.

Grâce à l’intelligence artificielle, l’e-learning prend et va prendre une tout autre dimension d’ici quelque temps. Plus communément appelé IA, celle-ci permettra d’apprendre d’une manière complètement nouvelle et révolutionnaire. Couplée à l’e-learning, l’IA permet d’adapter le contenu des formations et cours aux apprenants ainsi qu’à leurs objectifs. Ceci représente un réel avantage tant pour l’efficacité de l’apprenant que celle du formateur ou de l’entreprise effectuant le suivi.

Le terme adéquat utilisé aujourd’hui est « adaptive learning » : l’IA collecte et analyse au fur et à mesure de la formation de l’apprenant des données, permettant de construire un profil unique et personnalisé à l’apprenant afin de lui proposer du contenu et des modalités d’apprentissage adaptés en fonction de ses objectifs.

Grâce à cette approche, l’apprenant est au cœur de son apprentissage. La personnalisation de son apprentissage garantie sa motivation sur le long terme et son désir d’apprendre de plus en plus. L’apprentissage de l’apprenant est ainsi automatisé. Celui-ci est accompagné du début jusqu’à la fin de son apprentissage et avance à son rythme. Cela permet aussi de développer un système de micro-learning, rendant l’apprentissage rapide et efficient.

Grâce au suivi de l’apprenant et à l’analyse des données, les entreprises et formateurs pourront mieux adapter le contenu proposé en ciblant de manière efficace les besoins de l’apprenant.

D’une part, l’apprenant peut apprendre de manière autonome en bénéficiant d’une aide personnelle (IA) et d’autre part, le formateur peut mieux gérer et suivre ses apprenants grâce à l’intelligence artificielle.

Nuppio Learn développe depuis quelque temps, un assistant virtuel qui reprend ces principes fondamentaux de l’IA associé à l’e-learning. Nous avons mis en place un assistant virtuel capable de converser avec l’apprenant et d’analyser ses résultats. Une fois ses résultats analysés, celui-ci va proposer à l’apprenant du contenu adapté à son avancée. L’exemple le plus parlant est celui d’un exercice de mathématique.

Supposons qu’une personne étudie un cours sur les divisions, celle-ci va apprendre et se tester via une évaluation sur notre plateforme. Lorsque l’assistant virtuel va converser avec l’apprenant, celui-ci va analyser ses résultats. Si l’apprenant a réussi son évaluation, l’assistant virtuel va lui proposer d’étudier un cours supérieur (exemple : équations), si celui-ci rate de peu son évaluation, l’assistant virtuel lui proposera de revoir son cours et de réessayer, enfin, si l’apprenant rate totalement son évaluation, l’assistant virtuel va lui proposer de revoir un cours inférieur (multiplications).

L’IA est au cœur de notre société au sein de plusieurs sujets, l’e-learning peut bénéficier d’une réelle avancée combinée à celle-ci, c’est pourquoi nous développons notre technologie de manière itérative de façon à offrir une expérience personnalisée et unique à chaque apprenant.